Un soutien de 190 000 $ à neuf projets pour le vivre-ensemble | 10 mars 2022 | Article par Suzie Genest

Rangée avant, de gauche à droite : Monireh Jafari, Les amis veillants; Carole Babet, Table de quartier L'EnGrEnAgE; Rosa Soto, Patro Laval; Carole Pelletier, Patro Charlesbourg; Aicha Mansoor, Service d'aide à l'adaptation des immigrants et immigrantes. Rangée arrière : Thomas Rieppi, Maison des métiers d'art; Ata Ansari, Les amis veillants; Richard Moisan, Le Pivot; Steven Ouellet, Carrefour des enfants de Saint-Malo; Jean-François Fortin, Patro Charlesbourg.

Crédit photo: Suzie Genest

Un soutien de 190 000 $ à neuf projets pour le vivre-ensemble

Neuf organismes reçoivent chacun une subvention dans le cadre du programme Québec, collectivité accueillante de la Ville de Québec. Une somme totale de 190 000 $ permettra à leurs projets de se concrétiser d’ici le 28 février 2023.

C'est sur le parvis de l'église Saint-Roch que se tenait le point de presse à ce sujet, jeudi matin. David Weiser, membre du comité exécutif responsable du vivre-ensemble et de l’immigration, a dévoilé les noms des organismes porteurs des projets.

« Les projets soutenus [...] favoriseront la mixité sociale sur notre territoire et contribueront à l'épanouissement des nouveaux arrivants, qui est très important pour nous. »

Art, cuisine, fête et jeunesse interculturels

Un montant de 30 000 $ va à la Maison des métiers d'art de Québec, dans Saint-Roch, pour des activités d'initiation aux métiers d'arts. Elles rassembleront des personnes immigrantes et issues de la communauté d'accueil. Une exposition itinérante permettra ensuite de découvrir les oeuvres inspirées par le vécu des participant.e.s. Le projet s'adresse aux adultes et aux enfants du secteur de Vanier.

La Table de quartier L'EnGrEnAgE de Saint-Roch reçoit 21 000 $ pour organiser un événement festif interculturel. Il aura lieu dans le quartier, pour contribuer à lutter contre racisme et préjugés.

Du côté de Saint-Sauveur, le Patro Laval tiendra des ateliers culinaires visant le partage d'expérience et d'expertises entre immigrant.e.s et membres de la communauté d'accueil. Une somme de 18 371 $ lui est allouée.

Au Carrefour des enfants de Saint-Malo, des activités de médiation interculturelle se tiendront avec les locataires du HLM Place de la Rive. Elles ont pour but de contribuer au développement de leur pouvoir d'agir.

Publicité

Le Centre Famille Haute-Ville, dans Saint-Jean-Baptiste, mettra sur pied des cuisines collectives pour favoriser « le partage culturel gourmand » entre familles immigrantes et familles québécoises. Une somme de 9 704 $ lui est accordée à cette fin.

Parmi les autres récipiendaires, le Service d'aide à l'adaptation des immigrants et immigrantes (Sainte-Foy) offrira des sorties culturelles et des occasions d'échanges interculturels et intergénérationnels. Le Pivot (Beauport) soutiendra un comité de bénévoles issus de l'immigration dans l'organisation d'activités lors d'événements thématiques. Elles auront lieu durant le Mois de l'histoire des Noirs, la Semaine d'action contre le racisme, et la Semaine québécoise des rencontres interculturelles.

Au Patro Charlesbourg, on procédera à l'embauche d'un animateur de milieu pour réaliser des projets avec des jeunes. Enfin, une série de quatre activités de rencontres interculturelles verra le jour grâce à Les amis veillants : Un milieu de vie pour toi.

« Nous saisissons toutes les occasions pour favoriser le vivre-ensemble »

« Que ce soit par le travail, la participation citoyenne, les arts, la culture ou les loisirs, de nombreuses occasions de participer à la vie communautaire et de découvrir leur terre d'accueil sont offertes à nos nouveaux concitoyens », a exprimé David Weiser lors du point de presse jeudi.

« Nous travaillons très fort pour offrir une ville inclusive, créer une société prospère, maintenir et développer la cohésion sociale. En mettant en valeur la mixité des citoyens de Québec dans notre programmation d'activités, dans les sphères sociale, culturelle, sportive et événementielle et en soutenant des initiatives comme celles d'aujourd'hui, nous saisissons toutes les occasions pour favoriser le vivre-ensemble. »

Comme l'a rappelé l'élu, « le programme Québec, collectivité accueillante existe depuis 2016 et découle de la convention d’aide financière intervenue entre le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) et la Ville de Québec ».

Lire aussi :

Jean-Yves Duclos annonce 64 000$ pour la lutte contre le racisme

https://dev.monlimoilou.com/2022/rebatir-ensemble-festival-arts-afro-quebecois/