L’âme d’Omer dans Saint-Roch

Source : Le Journal de Québec, Karine Gagnon, 28 février 2016

Lorsque rouvriront les portes du 802, Saint-Joseph Est, dernier vestige de l’ancien Mail Saint-Roch, Martine Lachance ira y prendre un verre en mémoire de son grand-père Omer, dont l’âme planera pour toujours sur ce bâtiment qui a représenté toute sa vie, jusqu’à son décès tragique.

omer-bLorsqu’elle a lu récemment dans nos pages que Saint-Roch serait bientôt débarrassé de sa «verrue», à propos de la restauration de ce bâtiment patrimonial, Martine Lachance a sursauté. Elle a senti le besoin de rappeler qu’avant de devenir aussi délabré, l’édifice avait abrité de florissants commerces et avait fait la joie de sa famille et de ses nombreux clients.

Le 802 St-Joseph n’est pas une verrue, s’est-elle empressée d’écrire à mon collègue, qui avait repris les propos qu’avait déjà utilisés l’actuel propriétaire du bâtiment. C’est un édifice qui a été abandonné et négligé par les propriétaires successifs. »

802-806 rue St-Joseph(...) Emballée de voir que le 802, Saint-Joseph revivra enfin [ci-contre], Mme Lachance aimerait beaucoup rencontrer les promoteurs. Elle détient des images de l’ancienne façade et des lieux qui pourraient les intéresser. Et, surtout, elle rêve de ce jour où elle pourra y remettre les pieds pour en retrouver toute la magie.Lire la suite : L’âme d’Omer dans Saint-Roch (galerie photo).

Publicité