Courir les magasins : de la rue commerciale au centre commercial

Les distingués commis de la maison Paquet offrent un service à la clientèle impeccable. Ils vont chercher avec empressement les articles et emballent les paquets avec soin. Ils sont photographiés devant le rayon de la mercerie pour messieurs. 1915 Photographe inconnu BAnQ, Centre d'archives de Québec Fonds Paquet-Le Syndicat inc. P726,S44,P20
Source : Bibliothèque et Archives mationales du Québec (...) Au tournant du 20e siècle, les magasins de Saint-Roch deviennent plus imposants pour répondre à la clientèle de plus en plus nombreuse. En effet, la population de Québec passe de 69 000 à 150 000 habitants entre 1900 et 1931. L'utilisation de plus en plus répandue de l'automobile favorise la migration de la population vers les banlieues et vers les centres commerciaux aux larges stationnements. La Ville de Québec tentera par divers moyens de regagner ces consommateurs attirés par les centres commerciaux, par exemple en revitalisant le centre-ville.[ Tout l'article (diaporama). À lire aussi : La famille Monier-Perrault, autour de deux grands magasins de Saint-Roch (3). ]