MondoKarnaval, de toutes les couleurs

Ce vendredi 27 juin, sur la scène du Petit Impérial, l’Afrique en fête a donné le coup d’envoi à son premier MondoKarnaval. En guise d’amorce à cette célébration de la diversité culturelle sur trois jours, on a pu voir et surtout entendre un spectacle multicolore.Le bluegrass, le ragtime et le blues des Bleu Pelouse ont ouvert le bal. Le quatuor et ses ingénieux instruments, connus des rues du Vieux-Québec, ont présenté une bonne heure de prestations.Le bleu a fait place au rouge flamme quand Valérie Clio, porte-parole du MondoKarnaval, est montée sur scène, toute en soul. Celle qui s’était fait connaître à La Voix a offert des compositions ainsi que des interprétations de pièces de Amy Winehouse et Cyndi Lauper. Ce fut ensuite au tour du Sénégalais Oumar NDiaye Xosluman et de ses musiciens de faire résonner leur musique aux tons plus acoustiques avant que le DJ Masqué invite le public à danser.Sekouba & Bolomba, qui devait initialement se produire aussi vendredi soir au Petit Impérial, le fera plutôt au lieu historique national Cartier-Brébeuf à Limoilou, où le carnaval multiculturel se poursuit samedi et dimanche. Danse, musique, défilé, exposants et restaurateurs sont au programme pour faire découvrir des richesses culturelles des quatre coins du monde.Une seconde incursion de l’événement dans Saint-Roch samedi soir, au Cercle, permettra d’entendre des artistes qui fusionnent la musique électro moderne au son de leur pays et des tendances populaires : Boogat, JJanice, Marhox, Ash, Engone Endong et Afrikelektro.